La naissance d'une forêt

La naissance d'une forêt

vendredi, 17 janvier 2020 11:48

Nous vous avions expliqué il y a quelques mois que c'était le Temps des arbres au Natural Surf Lodge. En janvier cette année, l'équipe est passée à l'action avec la plantation d'arbres sur la parcelle forestière, grâce à l'aide de leurs familles et amis.  Claire et Stéphane racontent cette plantation d'avenir, plantation d'espoir !

 

 

 

Résumé de notre action Plantation d’espoir :

  • 4 superbes journées d’hiver,

  • 1 super lune descendante, propice à l’enracinement,
  • 3 200 plans de chênes pédonculés en majorité mais aussi des châtaigniers, ormes, frênes, érables, merisiers sans oublier quelques chênes Tauzin (ceux qui sont réputés accueillir les cèpes à leur pied).

  • Plus d’une quarantaine de personnes motivées qui se sont succédé au fil des jours sur 3 hectares de parcelle forestière à Pontonx au bord de l’Adour.

  • De belles rencontres, un lien immuable, de la joie et des blagues, de la boue plein les bottes, un brin de méditation, un « retour des champs » au son du tambour, bref, une mixité improvisée qui sonnait juste.


Au terme de ces 4 jours intenses, une forêt aux essences diversifiées, non clonées a vu le jour. L’énergie collective de personnes d’horizons différents, toutes générations confondues, animées par la même volonté de participer et de mettre les mains à la pâte avait quelque chose de magique.



Ces personnes, prêtes à changer leur quotidien mettant leurs priorités de côté, ont donné une demie, une, deux ou trois journées pour créer du vivant, juste par conviction ou par sympathie pour le projet porté par le Natural Surf Lodge.

Malgré nos façons de travailler personnelles et profanes, l’objectif était de permettre aux jeunes plants d’emménager dans leur demeure définitive dans les meilleures conditions : bien égrainer puis tasser la terre argileuse pour éviter les trous d’air entre les racines qui les feraient crever, le collet juste dégagé pour respirer et croître tranquillement mais sûrement, sans cuvette au pied pour que l’eau ne stagne pas au risque de le faire pourrir... Ça tournait rond, en équipe de 3 ou 4, l’expérience de la terre nous révélant à nous-même : chacun(e) à sa place, à la bêche pour creuser, à 4 pattes pour planter, à la masse pour enfoncer les tuteurs et à l’agrafeuse pour fixer les protections, chacun(e) à son rythme sous le regard expert de Thomas et les directives précises de Stéphane, le maître d’œuvre.



Cet élan spontané, ce « happening » commun prouve qu’on peut tous ensembles, faire de belles choses qui traverseront le temps. Car ce projet de forêt est un acte qui désormais atteste de nos engagements envers le changement nécessaire, de la transition en chemin.



Un grand merci à toutes et tous d’avoir participé, dans le désordre d’apparition et d’implication, Justin, Nanook, Louis, Baptiste, Nina, Mathilde, Marielle, Marina, sa colloc Julie et ses copains Sophie, Laurie et Antoine, Caro, Christophe, Fabien, Fx, Chrystel, Emilie, la fratrie Belloc, Julie, Chantal, Franck, Gabi, Anthony, Monsieur Vincent, Matéo, Ghizlaine, Louisa, Manue Poupi, Fred, Hervé & Vincent, Catherine, tonton Jacques, tonton Bruno et tatie Maryse, Marius, Neyl, Cloé, Martine & Etienne.

Nous espérons n‘avoir oublié personne !

Special thanx to Etienne for the video (à découvrir bientôt !) et à Pascale & Christophe nos voisins-amis des Roseaux pour leur 4x4 à toute épreuve.

Mention spéciale à Yolande, Christian et Didier pour la pause méridienne festive, lieu de partage et de régénération nécessaire.

 

Claire et Stéphane